Quelles boissons choisir à l’apéritif ?

Un apéritif, ou un apéro pour les adeptes de langage familier, est une catégorie de boisson à servir avant le repas, dans le but d’ouvrir l’appétit. C’est un vieux rituel appliqué dans certaines cultures de la plupart des pays de la planète. Au début, les vermouths ainsi que d’autres délicieux vins sont les plus appréciés. Mais la tendance s’est évolué au fil du temps, et bon nombre de boissons commencent à s’intégrer dans la famille des apéros.

Qu’est-ce qu’un apéritif ?

Étymologiquement, le terme « apéritif » vient du mot latin « apertivus », issu du « aperire » qui signifie « ouvrir ». Il s’agit, donc, d’une boisson alcoolisée qui vise à dégager vos appareils digestifs afin de vous rendre plus faim au début du repas. Aujourd’hui, celle-ci s’accompagne fréquemment d’amuse-gueule, de mini friandises, de petits fours, de charcuteries, de biscuits apéritifs, de bouchées ou seulement de fruits secs.

Pour les français, prendre l’apéro marque par extension un moment de convivialité. Toutes les convives se rassemblent autour d’un boisson pour l’apéro et des amuse-bouche pour trinquer puis discuter selon la tradition. Il est possible qu’il n’y ait même pas de repas en commun mais juste une collation ou des cocktails, avec des pastis, divers vins, etc. A ce titre, on parle d’apéritif dînatoire. Ces pratiques se sont démocratisées jusqu’à aujourd’hui.

Dans la majorité des régions, l’apéritif est une simple coutume d’hospitalité. Sur ce, sont privilégiées les boissons conçues à base de plantes bénéficiant des propriétés apéritives, c’est-à-dire qui ont la qualité d’ouvrir l’appétit. Leur rôle est tout autant thérapeutique que gastronomique.

Le vin : incontournable pour un apéro convivial

Impossible de s’en passer de l’indémodable verre de vin avant de prendre le repas. Au Moyen-Age, les Romains misent sur vertus apéritives des vins épicés et herbés, notamment ceux au miel. Rien de plus agréable que de devancer un bon petit plat en été avec un coup de rosé ou de blanc frais et fruité. Le vin reste le plus privilégiée pour marquer la noblesse à la table.

Le côté fruité du vin rosé, à la fois léger et frais, est un compagnon idéal des olives, des petites chips ou encore des délicieuses tartinades. A noter que les corsés ne s’accordent pas aux grillages. La légèreté en bouche du vin blanc reste, toujours, une valeur sûre. Les rouges sont compatibles à un apéritif s’ils sont assez puissants et généreux.

Viennent par la suite les vins doux, les vermouths ou encore les hypocras. L’usage de la boisson alcoolisée, comme les cognacs, les anis, les amers, les américanos ou les gentianes, remonte au XXe siècle. La champagne brute s’est faite, aussi, une place à l’apéritif sauf qu’il a un coût. Vous êtes autorisé à proposer à vos invités leur breuvage préféré, mais en toute modération.

Les autres types de boissons alcoolisées

De nos jours, les types de boisson pour l’apéro sont très diversifiés, allant des plus faibles aux plus forts. A part un délicieux verre de vin, certaines personnes boivent juste de l’eau pour se déshydrater ou des liquides gazeux non alcoolisés. A cet effet, la fraicheur d’une rondelle citron dans une eau gazeuse ou un soda light peut faire l’affaire. Les adeptes de sucré optent pour les jus de fruits fait maison ou non. Le fameux cocktail Mojito avec ou sans alcool est, aussi, très plébiscité.

Le mot apéritif est, parfois, inséparable aux boissons alcoolisées. Il y en a pour tous les goûts et tous les degrés : Whisky, pastis, vermouth, cognac, anis et anisette, ginger ale, gins, etc. Vous pouvez surprendre vos hôtes avec des variantes issues des quatre coins du monde ou en préparant vous-mêmes quelques recettes personnalisées à base de l’eau-de-vie ou de l’absinthe. Evitez par ailleurs les alcools trop forts !

Les bienfaits de la bière artisanale
Livraison d’alcool à domicile à Paris