Qu’est-ce que le maté et comment le préparer ?

le maté

La « yerba mate », de son nom scientifique Ilex Paraguariensis, possède plusieurs vertus qui contribuent au bien-être. La consommation au quotidien de son thé a plusieurs bienfaits sur le plan physique et mental. Il est important de tout savoir sur le maté et sa préparation.

Qu’est-ce que le maté ?

Le maté est une boisson obtenue à partir de la plante de yerba que l’on retrouve dans les pays d’Amérique du Sud notamment en Argentine et au Paraguay. Il est obtenu à travers l’infusion des feuilles de la plante. Les Amérindiens qui sont encore appelés les Guaranis utilisaient auparavant cette plante en mastication compte tenu de ses vertus stimulantes. Sa boisson fut préparée pour la première fois par les Amérindiens sous la conduite des jésuites au 17è siècle d’où l’on tire son autre appellation de « thé des Jésuites ». La culture de cette plante a été donc étendue aux pays voisins. Ainsi, trois pays (l’Argentine, le Paraguay et le Brésil) sont désormais producteurs de cette plante dans le monde. Son arbuste mesure environ 20 mètres de hauteur. Pour obtenir le traditionnel maté boisson, vous devez suivre un processus de préparation bien précis. Mais avant, il est nécessaire de connaitre les bienfaits de la boisson.

Quels sont les bienfaits de la boisson maté ?

La composition des feuilles maté

Les feuilles de cette plante sont assez riches en substances. Elles contiennent des vitamines A, B1, B2, B3, B5 et C. Ces feuilles renferment aussi du calcium, du magnésium, du potassium, du zinc et du phosphore. On retrouve dans cette plante des polyphénols, de chlorophylle, du tanin, des acides gras et du carotène. La présence de théophylline, d’alcaloïdes et de caféine est aussi à considérer.

Pourquoi boire du maté comme boisson ?

La consommation de cette boisson argentine renforce la concentration et vous aide également à lutter contre la fatigue physique et mentale. Sa consommation permet de soulager les douleurs causées par les rhumatismes et des céphalées (les maux de tête). Des recherches ont démontré aussi que cette boisson favorise la perte de poids. Elle est donc recommandée dans un régime de minceur. Le maté traditionnel vous aide à diminuer le taux de cholestérol et est considéré comme un excellent laxatif et diurétique.

De même, cette plante aurait des vertus anticancéreuses compte tenu des antioxydants que renferment ces feuilles. Il renforce aussi la capacité de défenses naturelles de votre organisme et conforte votre système immunitaire. La caféine des feuilles de cette plante stimule le cœur et contribue à la bonne circulation du sang. Cette infusion argentine représente un bon stimulant physique et intellectuel. Des recherches auraient démontré que cette boisson améliore les capacités cognitives. Il renforce la mémoire et la logique à court ou à long terme. Cette infusion maté vous permet de lutter contre la nervosité. Il est conseillé de consommer son thé glacé comme un substituant de l’eau pour combattre la déshydratation. La consommation du thé de cette plante renforce votre état de veille.

Préparation du thé maté : quels sont les matériels nécessaires ?

Pour ce qui est du kit de préparation, on peut citer :

  • Le mate (il désigne le récipient qui servira à la préparation). Vous pouvez utiliser aussi une calebasse.
  • Le thermos pour garder l’eau à une température élevée (au chaud) ;
  • La bombilla : c’est un genre de paille filtre pour aspirer uniquement l’eau infusée et non les herbes ;
  • La plante que vous avez à infuser.

Comment préparer cette boisson pour bénéficier de toutes les vertus de la plante ?

Une fois que vous tenez prêt votre kit de préparation, il vous reste à suivre les étapes suivantes :

  • La première étape consiste à remplir votre récipient des feuilles de la plante au 3/4 de sa capacité. Il faut noter que tout est lié à la taille de votre récipient ainsi qu’à vos préférences. Insérez ensuite votre bombilla dans une sorte de puits que vous aurez à creuser sur le côté du récipient.
  • Maintenez la bombilla dans le puits creuser en gardant cet espace creux près de la paille.
  • Vous versez avec délicatesse l’eau chaude dans le puits que vous avez creusé. L’eau ne devrait pas être portée à ébullition, car vous pouvez vous brûler. Vous risquez de « brûler » également les feuilles. En effet, l’usage d’une eau bouillante peut entrainer une modification des propriétés et du goût de ces herbes. En Argentine, des bouilloires électriques sont spécialement conçues pour infuser les feuilles de cette plante. Cela permet de porter l’eau à la température idéale. Toutefois, vous pouvez porter l’eau à ébullition puis additionner de l’eau froide pour qu’elle soit une eau tiédie. Vous devez également prêter attention à la quantité de l’eau ajoutée aux herbes. Le récipient ne doit pas être complètement rempli d’eau. Vous ne devez pas recouvrir d’eau le haut des feuilles. Cela contribue à modérer le degré de dilution de votre boisson.
  • Lorsque votre boisson est prête, vous pouvez la boire et remplir d’eau à nouveau le récipient. Si vous êtes en famille ou entre amis, vous devez faire passer la tasse à celui qui est à votre gauche comme ça se faire dans la tradition. Il existe deux variantes : soit vous vous occupez de remplir chaque fois le récipient, soit c’est la personne qui boit en dernière position qui s’en occupe. Donc tout le monde utilise la même bombilla. Pour le respect des règles d’hygiène, il est conseillé que la même personne serve tout le monde.

Si vous préférez le maté froid, vous devez laisser se refroidir votre boisson. Généralement, les Argentins la boivent au moment de fortes chaleurs. Servie fraîche, cette boisson maté est très désaltérante. Vous pouvez aussi ajouter du miel ou du sucre. Le miel étant naturellement sucré, il est préférable de l’utiliser. Vous avez également la possibilité d’ajouter à votre infusion maté des plantes aromatiques comme la camomille, la menthe, la badiane ou autres. Il existe de différentes déclinaisons de cette boisson. Pour votre première, il est recommandé de boire le thé maté dans sa forme naturelle sans aucune autre addition.

Comment bien choisir votre maté ?

Il faut noter que le choix est après tout une question d’habitude et de goût. Les feuilles de cette plante sont désormais disponibles dans de nombreux magasins. Le goût de certaines plantes est accentué plus que d’autres. De plus, les saveurs varient en fonction des producteurs. Pour expérimenter le vrai goût de cette infusion argentine, il est recommandé de porter votre choix sur la yerba maté produit de manière traditionnelle. Les gammes spécialisées présentent un goût plus fort et amer. Faites donc votre choix en tenant compte de vos préférences.

On distingue cinq principaux types de maté.

Il s’agit de :

  • La yerba maté traditionnelle : ces produits sont mis en sachet après le préséchage, le séchage suivi d’une maturation de quelques mois ;
  • La yerba maté brune : elle est mise en sachet après avoir passé l’étape du préséchage, du séchage avec une maturation de quelques mois (9 à 15 mois environ) et une torréfaction ;
  • La yerba maté verte : après le préséchage et le séchage, on procède à son broyage, on le mélange, puis le tout est conservé dans un sachet ;
  • La yerba maté aromatisée : elle est obtenue après une addition des plantes aromatiques (la citronnelle, le gingembre, la menthe et bien d’autres) pour adoucir la saveur ;
  • La yerba maté biologique : les feuilles sont obtenues à la suite d’une culture biologique. Ce type de boisson contribue à préserver l’environnement et surtout votre santé.
Comment nettoyer la cafetière senseo ?
Acheter des thés de haute qualité directement en ligne