L’IPA, origine et caractéristiques de cette bière

India Pale Ale

L'IPA (India Pale Ale), est une bière de légende qui a traversé les siècles. Son histoire, intimement liée à celle des voyages coloniaux, a façonné son caractère unique : pour résister aux longs périples, cette bière adopta une forte teneur en alcool. Le houblon pour la bière est un ingrédient qui lui confère sa saveur amère et parfumée si particulière. Malgré un déclin lié à l'arrivée de la pasteurisation, l'IPA a connu une renaissance spectaculaire grâce aux micro-brasseries américaines des années 1970, avant de séduire l'Europe dans les années 2010.

Origines de l'IPA : une bière conçue pour les voyages coloniaux

Originaire d'Angleterre, l'IPA possède une histoire fascinante étroitement liée à l'Empire britannique. Initialement conçue pour résister aux longs voyages maritimes vers les colonies indiennes, cette bière a su se faire une place de choix dans le cœur des amateurs de houblon.

Pour comprendre l'origine de l'IPA, il faut remonter au XVIIIe siècle avec George Hodgson, propriétaire d'une brasserie à Londres. Le succès de Hodgson réside dans sa capacité à produire une bière capable de supporter les conditions extrêmes des voyages maritimes. Grâce à un taux d'alcool plus élevé et un houblonnage intensif, l'IPA se conservait admirablement bien pendant les mois de trajet vers l'Inde. En débarquant en Inde, l'IPA rencontre un climat chaud et humide, en contraste avec celui de l'Angleterre. Face à ce nouvel environnement, la bière évolue et développe alors des caractéristiques qui lui valent un succès grandissant.

Au XIXe siècle, l'IPA traverse les frontières et gagne en popularité à travers le monde. Devenue plus qu'un simple produit colonial, elle se décline en de nombreuses variations régionales, témoignant de l'adaptation et de l'innovation constantes des brasseurs anglais.

A noter : cette histoire semble avoir été inventée au XIXe siècle par le brasseur anglais George Hodgson lui-même, alors principal brasseur d'IPA. En réalité, les bières auraient été tout à fait capable de bien le voyage vers l'Inde, mais l'histoire de l'IPA continue tout de même de s'écrire, car elle est devenue un joyau de la culture brassicole, appréciée pour son amertume distinctive et sa richesse aromatique.

Les caractéristiques distinctives de l'IPA

De l'or pâle à l'ambre foncé, la palette de couleurs de l'IPA séduit les yeux avant même que le palais ne succombe à l'explosion de saveurs. Chaque style d'IPA présente un équilibre qui lui est propre, entre amertume, saveurs fruitées et maltées, et qui définit son profil gustatif.

Il existe différents styles de bière IPA :

  • L'American IPA, avec des houblons américains très aromatiques aux notes d'agrumes

  • La Double ou Impérial IPA, plus forte en alcool et en houblon

  • La New England IPA (NEIPA), trouble et crémeuse avec une texture soyeuse

Source d'amertume et d'arômes, le houblon est l'âme de cette ale. Allant bien au-delà de l'amertume, les arômes du houblon peuvent varier : fruité, résineux ou floral. Chaque variété de houblon apporte son propre caractère à la bière, contribuant à la diversité des styles d'IPA. Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site comptoir-houblon.fr.

L'évolution de l'IPA : du déclin à la renaissance

Créée à une époque où les styles de bières étaient limités, la bière IPA a su s'imposer par sa saveur, mais au fil du XXe siècle, face à des bières plus légères et industrielles, l'IPA a connu un déclin marqué.

Le déclin de l'IPA avec l'arrivée de la pasteurisation

Malgré sa popularité, la pasteurisation a perturbé la production de l'IPA. Les brasseries ont commencé à favoriser des bières plus légères, plus faciles à produire et à conserver. Ainsi, l'IPA est passée de la lumière à l'ombre, éclipsée par de nouveaux styles de bières.

Le renouveau de l'IPA dans les années 1970 avec les micro-brasseries américaines

Les années 1980 ont marqué la renaissance de l'IPA : les brasseries artisanales ont commencé à utiliser de nouvelles techniques de fermentation et de nouvelles variétés de malt et de houblon. La bière IPA a retrouvé sa place sur le marché de la bière, avec une saveur plus complexe et plus riche.

La propagation de la tendance IPA en Europe depuis les années 2010

Suite à son succès aux États-Unis, l'IPA a trouvé son chemin jusqu'en Europe et plus précisément en France. Les brasseries françaises ont adopté et adapté ce style de bière, contribuant à l'évolution du paysage brassicole français. De la classique IPA blonde à des variantes comme la NEIPA, l'IPA offre une palette de saveurs pour les amateurs de bières. Aujourd'hui, la bière IPA est devenue un symbole de l'expérimentation et de la découverte de différentes saveurs pour les brasseurs et les amateurs de bière.

Les bières allemandes : quelles sont leurs spécificités et les raisons de leurs succès ?
6 conseils pour choisir le coffret de bières idéal pour Noël

Plan du site